Une maladie se soigne avec des médicaments. Les professionnels de la santé interdisent l’auto médication, car l’organisme de chaque être humain est particulier. Comment expliquer alors le fait que certains voient leur état s’aggraver après la consommation d’un médicament ? Malheureusement, certains médicaments sont mal composés et EUREKAM apporte une solution au problème.

Pourquoi EUREKAM oriente la technologie vers ce problème ?

Beaucoup trop de médicaments sont mal fabriqués dans le monde. Erreurs de composition, mauvaises formules ou inattention, nous ne pouvons exactement situer la source du problème. Mais ce qui est évident, c’est que beaucoup de personnes meurent à cause de ces erreurs. L’Organisation Mondiale de la Santé a d’ailleurs attiré l’attention de la communauté internationale sur cet aspect.

Le pire, c’est que les erreurs médicamenteuses sont aussi fréquentes pour les médicaments de chimiothérapie. Les malades de cancer sont des personnes très sensibles et notamment pendant leur traitement. La chimiothérapie les affaiblit considérablement, alors leur administrer un médicament mal préparé empirera leur situation.

Quelle technologie EUREKAM a donc développée ?

La société EUREKAM est experte en intelligence artificielle. Elle a créé deux assistants intelligents qui ont pour mission d’assister le pharmacien. Le premier assistant appelé DRUGCAM Assist doit assister le préparateur en pharmacie pendant la fabrication du médicament. 

Il lui présente les étapes importantes du processus à suivre progressivement. La particularité de ce robot, c’est qu’il bloquera le processus dès constat d’une erreur ou du non-respect des règles.

Le DRUGCAM Control intervient auprès du pharmacien qui n’est pas présent dans le laboratoire de fabrication. Il pourra surveiller la réalisation des étapes sensibles de confection des médicaments.

Cette intelligence artificielle interviendra également dans les hôpitaux lors de l’administration des médicaments aux patients. Elle permettra de vérifier que le flacon à administrer au patient est bien le bon, qu’il s’agit du volume adéquat et du bon mode d’administration. 

Cette technologie d’intelligence artificielle développée par EUREKAM est un excellent projet et la société prévoit étendre son innovation dans le monde entier en 2021.