Fraudes aux tests PCR: une application de vérification mise en place par Air-France

Les fraudes concernant les tests PCR deviennent alarmantes. Afin de réduire le risque de contamination, les responsables décident de mettre en place une application pour contrôler l’état de santé des passagers.

Le passeport vaccinal : un retard chez les Français

S’il faut attendre la France pour le passeport vaccinal, alors, il va falloir attendre très longtemps. Cependant, afin de lutter convenablement contre la covid-19 et penser à la lutte contre la fraude, la compagnie aérienne Air-France a mis en place une nouvelle réglementation. Cette mesure vient en application suite aux diverses fraudes enregistrées à la frontière.

La pratique de l’usage de faux avec les deux certificats faux de tests PCR ont été interceptés par la police. C’est une fraude contre laquelle il faut lutter avant l’arrivée du passeport vaccinal. Afin de contrer efficacement ce fait, la compagnie attend expérimenter une application installée sur les smartphones. Il ne suffira que d’un simple scan du code QR pour prouver que le test est négatif.

Le test covid, facile avec la nouvelle application ICC AOKpass

La crise qui sévit actuellement nécessite que l’on présente un certificat anti-covid ou test PCR avant de sortir ou d'entrer en France. Malheureusement, la vérification de ce certificat échappe à la vigilance des opérateurs. Pour optimiser, il est plus facile d’utiliser l’application mise en place par Air-France. Ceci réduit le risque de perte de temps que nous enregistrons en ce qui concerne la délivrance du certificat sur format papier.

L’ICC AOKpass est donc l’application qui facilite la tâche aux opérateurs, mais aussi aux passagers. Le 11 mars 2021, le premier test se fera sur tous les vols voulant partir de Paris. Cette prouesse qui est née de la collaboration de Paris Aéroport et de la compagnie aérienne Air-France est une première dans les mesures relatives à la lutte contre la Covid.


Toute l’information dans une seule application révélée par Yahoo

À l’instar de New Digest, Yahoo se lance dans la production des contenus exclusifs. En effet, la plateforme a exposé son plan d’action sur le nouveau mobile qu’elle pense mettre sur le marché des utilisateurs. Ainsi, lors du salon de l’électronique, le grand public de Las Vegas attend désormais avec impatience la nouvelle application qui devra résumer les informations.

Lever le voile sur les nouvelles technologies

Avec la nouvelle application, les répartitions se feront comme sur un ordinateur portable ou tout autre outil du même type. Il s’agira de mettre en bloc les différents sujets et de les répartir selon qu’il s’agisse de texte, de graphique, d’infographie ou de vidéo.

En effet, si le but d’une application est de fournir des textes ce ne sera pas le cas avec New Digest. Son but est en réalité de rendre plus facile l'absorption d'informations, mais aussi, un apprentissage très rapide. Déjà aux Etats-Unis depuis ce mardi 23 Février 2021 sur Apple store, New Digest bat le record des applications téléchargées.

Investir dans le contenu de cette application

Il ne s’agit pas de créer une simple application pour partager l’information. Il revient surtout de montrer qu’en étant pionnier de l’Internet, il est possible d’investir fortement dans la production de contenus personnalisés. Par ailleurs, il faut noter que contrairement aux autres plateformes, il est désormais possible de générer du contenu sur l’application de Yahoo.

Voilà pourquoi, en plus de Yahoo Tech, la plateforme lance Yahoo Food afin de promouvoir et de mettre à nu les secrets des nouvelles technologies. Il revient ici de féliciter Marissa Mayer qui a permis au groupe Yahoo de redresser la barre. Pour preuve, fin 2013, le groupe connaît 800 millions d'utilisateurs en moyenne par mois. C’est un événement inédit et il est lieu de féliciter tous les membres de cette organisation.


CHU-Caen: Le nouveau logiciel qui détermine votre douleur

La science et la technologie ont révolutionné le monde de la médecine. Si le robot NASA permet de faire des interventions chirurgicales au niveau du cerveau, c’est désormais un logiciel qui détectera le mal dont vous vous peinez au quotidien. En réalité, il arrive parfois d’avoir mal dans votre corps sans pour autant savoir où se situe cette douleur avec l’évolution de la technologie. Il est désormais possible de déceler la douleur et de mieux la traiter.

Le logiciel Nevva, une nouvelle façon de déterminer votre douleur

Il s’agit en l’occurrence d’un logiciel qui vous permet d’améliorer votre prise en charge. Ainsi, si vous avez un de vos parents en salle de réanimation ou dans un service connexe, il est désormais possible de lui venir en aide par cette application. Sur les plateaux télévisés, Samdoc raconte l’optique de conception de ce logiciel.

À l’en croire, cette application compatible aux smartphones est d’abord développée pour repérer la douleur chez un patient. En plaçant la caméra du téléphone pour observer les capteurs faciaux du patient, des algorithmes se chargeront de faire une analyse et de fournir un résultat dans un délai relativement court.

Une réduction des tracasseries

Lorsque vous vous rendez à l’hôpital, c’est un agent de santé qui vous prend en charge. Il occultera les mouvements faciaux et procédera à un diagnostic. Bien évidemment, l’état de vos yeux, la forme de vos pupilles et l’expression de votre visage l’aideront dans son analyse.

Contrairement à cette pratique qui non seulement nécessite un temps relativement long et un budget conséquent, il est possible pour vous de faire votre propre diagnostic et de déterminer votre mal. Ces résultats enregistrés dans votre smartphone pourront vous servir dans un futur proche. Le papier n’étant plus efficace avec les avancées que nous connaissons dans le numérique.


La Global Chess League: une innovation de Tech Mahindra

Sociétés informatiques mondiales en matière de croissance rapide et principal fournisseur des services et de solutions de transformation numériques, Tech Mahindra est également dans le domaine de conseils et de réingénierie commerciale. C’est cette même société qui après avoir fait ses prouesses dans le monde du digital, lance la ligue mondiale des échecs.

Viswanathan Anand, cinq fois champion du monde d’échecs opine sur cette ligue

Le champion du monde des échecs, un sport désormais reconnu, a rejoint depuis peu la Tech Mahindra. Il estime que les jeux d’échecs passionnent plusieurs personnes de par le monde. Aussi, c’est une belle opportunité à saisir si la maison de technologie permet de faire connaître davantage ce jeu à travers l’organisation d’une ligue mondiale.

Non seulement, il sera question de faire jouer plus d'un, mais c’est un jeu digitalisé. D’une manière ou d’une autre, cette ligue aidera à promouvoir le jeu et à garder l’esprit ouvert pour mieux guider les intérêts. Professionnels ou non, tous seront conviés à ce jeu qui réunira 8 équipes faisant intervenir les franchises du domaine.

Tech Mahindra, une entreprise technologique qui se lance dans le sport

La technologie se marie au sport depuis peu. En effet, l’entreprise de technologie en dehors des expériences qu’elle offre à sa clientèle en matière de transformation numérique a jugé bon de faire du digital avec les jeux d’échecs.  Pour une structure qui pèse en moyenne 5 milliards de dollars, se concentrer sur l’utilisation et l’expansion des technologies nouvelle génération n’est plus la seule option.

Le CP Gurnani, PDG de Tech Mahindra, ne restera pas en marge de cette vision du champion. Dans une déclaration face à la presse, il explique qu’il existe une certaine symbiose entre ce jeu et le monde des affaires. C’est une évidence puisque ce jeu travaille aussi bien l’intellect que la stratégie et la précision mentale.


Éradication des erreurs médicamenteuses : la technologie à la rescousse par EUREKAM

Une maladie se soigne avec des médicaments. Les professionnels de la santé interdisent l’auto médication, car l’organisme de chaque être humain est particulier. Comment expliquer alors le fait que certains voient leur état s’aggraver après la consommation d’un médicament ? Malheureusement, certains médicaments sont mal composés et EUREKAM apporte une solution au problème.

Pourquoi EUREKAM oriente la technologie vers ce problème ?

Beaucoup trop de médicaments sont mal fabriqués dans le monde. Erreurs de composition, mauvaises formules ou inattention, nous ne pouvons exactement situer la source du problème. Mais ce qui est évident, c’est que beaucoup de personnes meurent à cause de ces erreurs. L’Organisation Mondiale de la Santé a d’ailleurs attiré l’attention de la communauté internationale sur cet aspect.

Le pire, c’est que les erreurs médicamenteuses sont aussi fréquentes pour les médicaments de chimiothérapie. Les malades de cancer sont des personnes très sensibles et notamment pendant leur traitement. La chimiothérapie les affaiblit considérablement, alors leur administrer un médicament mal préparé empirera leur situation.

Quelle technologie EUREKAM a donc développée ?

La société EUREKAM est experte en intelligence artificielle. Elle a créé deux assistants intelligents qui ont pour mission d’assister le pharmacien. Le premier assistant appelé DRUGCAM Assist doit assister le préparateur en pharmacie pendant la fabrication du médicament. 

Il lui présente les étapes importantes du processus à suivre progressivement. La particularité de ce robot, c’est qu’il bloquera le processus dès constat d’une erreur ou du non-respect des règles.

Le DRUGCAM Control intervient auprès du pharmacien qui n’est pas présent dans le laboratoire de fabrication. Il pourra surveiller la réalisation des étapes sensibles de confection des médicaments.

Cette intelligence artificielle interviendra également dans les hôpitaux lors de l’administration des médicaments aux patients. Elle permettra de vérifier que le flacon à administrer au patient est bien le bon, qu’il s’agit du volume adéquat et du bon mode d’administration. 

Cette technologie d’intelligence artificielle développée par EUREKAM est un excellent projet et la société prévoit étendre son innovation dans le monde entier en 2021.


Trois détails sur le modèle Mate X2 de Huawei en cours de finition

Samsung et Huawei étaient les premiers constructeurs de téléphones à lancer des modèles pliants en 2019. Les approches de ces deux constructeurs sur le sujet sont différentes. Toujours en constante réflexion, le géant chinois vient de sortir une amélioration de son ancien modèle.

La taille de l’écran qui surpasse le modèle de Samsung

L’écran du modèle Mate X2 de Huawei fait 8,01 pouces de diagonale avec un ratio de 8:7, 1. Lorsqu’il est déplié, l’écran du Mate X2 est plus large que celui du Samsung pliant. Les applications s’affichent donc bien plus agréablement sur le Huawei. 

Toutefois, l’écran du Mate X2 ne possède pas de caméra frontale, ce qui le désavantage par rapport au Samsung et qui empêche les appels vidéo. Aussi, le Mate X2 de Huawei est recouvert complètement de plastique. Par ailleurs, ce smartphone ne peut s’utiliser que déplié ou fermé. L’option pliée à moitié n’est pas possible.

Son appareil photo est puissant

Le véritable atout du nouveau modèle de Huawei se trouve dans son appareil photo. Il talonne aisément les meilleurs smartphones avec appareil photo puissant disponibles sur le marché. Les caractéristiques de son module caméra sont :

  • 1 capteur principal RYYB de 50 Mpix,
  • 1 grand angle de 16 Mpix,
  • 1 téléobjectif avec zoom x3,
  • 1 zoom périscopique de 10 Mpix,
  • Une protubérance à l’endroit du module caméra.

Son prix et sa disponibilité

Le téléphone Mate X2 de Huawei coûtera 2419 euros pour la capacité de stockage de 512 Go et 2292 euros pour la capacité de stockage de 256 Go. Il n’a malheureusement pas accès aux services Google et Huawei a donc décidé de le réserver à un usage chinois. Il sera disponible pour achat dès le 25 février en Chine. Son prix en Yuan est estimé à 17 999 yuans pour la petite capacité et 18 999 yuans pour la grande capacité.

Samsung prépare certainement son nouveau modèle de smartphone dépliant qui, nous l’espérons possèdera les fonctionnalités manquantes chez le Mate X2.


Lenovo conçoit un ordinateur portatif à écran pliable

Lenovo ThinkPad X1 est la toute nouvelle invention de Lenovo qui fait fureur dans le monde informatique. Cet ordinateur est défini par beaucoup comme une tablette grandeur nature très pratique. En effet, c’est le premier ordinateur portable au monde doté d’un écran pliable. Découvrons en plus sur les caractéristiques et les avantages qu’offre ce gadget électronique. 

Une innovation qui fait la différence 

Sur le marché, il existe une pléthore de portables. Cependant, aucun de ces gadgets n’égale le ThinkPad X. Son design et son écran pliable de 13 pouces font toute la différence. Longtemps observée au niveau des appareils mobiles, la technologie des écrans tactiles et pliables s’invite chez le géant Lenovo. Cette innovation facilite l’utilisation, vous octroie un pc utilisable à toutes fins. 

Un ordinateur portatif multifonction 

Le Lenovo ThinkPad X1 est très commode, facile à ranger et à manipuler surtout qu’il s’apparente à une tablette. Ainsi, il peut être utilisé comme une tablette, comme un tableau pour croquis, un tableau ou tout simplement comme un livre. La définition de son écran est de 2048 *1536 pixels le rend adaptable et manipulable. Quelle que soit la position d’utilisation, l’écran s’ajuste automatiquement à l’affichage et vous offre une expérience d’utilisation hors pairs. 

Un ordinateur commode 

Le secret de ce bijou technologique réside dans sa facilité d’utilisation et de transportation. En effet, malgré les nombreux avantages qu’il offre, il ne pèse qu’un kilo. Il est également doté d’un stylet Active Pen qui pourrait faire du bien aux amoureux d’art et leur permettre de faire des dessins et des croquis de façon permanente et quelque soit leur position. Par ailleurs, c’est un outil qui ferait beaucoup d’Heureux dans le monde  du graphisme. 

Caractéristiques de la ThinkPad X1

Le ThinkPad X1 fonctionne aussi avec le système d’exploitation Windows 10. Pour les plus curieux d’entre nous, il est doté d’un processeur Core i5 et d’une RAM de 8 Go. Enfin, vous ne rencontrerez aucun problème de stockage de données car vous disposez d'une mémoire interne de 1To. 

Adoptez Lenovo ThinkPad X1, c’est adopté l’avenir. 


Montre connectée Facebook à venir

Avec ces milliards d’utilisateurs, Facebook est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés à travers le monde. Cependant, la firme s’est lancée depuis quelques années dans la création de plusieurs appareils technologiques. Elle nous annonce maintenant la création de sa propre montre connectée.

La montre connectée Facebook utilisera Wear OS ou un système d’exploitation Facebook

Bien avant la montre connectée, Facebook a lancé ses cadres photo intelligents appelé Portal et aussi ses casques de réalité virtuelle appelé Oculus. La montre connectée vient agrandir le département de matériel technologique de Facebook. D’après The information, cette montre fonctionnera sous Android. On peut comprendre par là qu’elle utilisera sans doute le système d’exploitation de Google pour les montres connectées qui est Wear OS.

Néanmoins, Facebook peut lancer le développement de son propre système d’exploitation qui serait basé sur Android et que l’on pourrait retrouver sur Portal, sur Oculus et donc sur la montre connectée. Cela pourrait être une réalité puisque des rumeurs annoncent ce système d’exploitation qui se dénommera Eye OS.

La montre après les lunettes

Le marché des montres connectées est déjà saturé par une multitude de montre et par la firme de Cupertino qui règne en maître avec ses Apple Watch. Facebook prévoit cependant lancer sa montre en 2022 et mise sur deux facteurs pour se différencier de la concurrence. En effet, il focalise essentiellement les fonctionnalités de la montre sur la messagerie et sur la santé.

Cette montre permettra donc à ces utilisateurs de rester en contact avec leur proche par l’application Messenger. Aussi, elle sera un excellent compagnon du quotidien pour les exercices de fitness. Ce ne sera pas une montre conçue essentiellement pour faire du sport. D’un autre côté, il faut s’attendre à ce que cette montre puisse utiliser les applications Whatsapp et Instagram puisqu’elles appartiennent aussi à Facebook.

Néanmoins, avant de pouvoir profiter pleinement de cet outil, nous verrons la sortie des lunettes intelligentes de Facebook. En association avec Ray-Ban pour la conception de la partie design et optique, Facebook test déjà les montures des futurs lunettes. Ces lunettes seront équipés du bluetooth, du Wi-Fi, d’un capteur photo et vidéo, d’une batterie et aussi d’un GPS. Pour prendre de l’avance sur la concurrence, Facebook n’aura qu’à permettre une association entre la montre et les lunettes.